— PAGE EN COURS DE CREATION —

Mesures de prévention contre la toxicité des fumées d’incendie

toxicité des fuméesSuite à la diffusion, en mars 2018, par la Direction Générale de la Sécurité Civile et de la Gestion de Crise (DGSCGC) du guide de doctrine relatif à la prévention contre les risques de toxicité liés aux fumées d’incendie, la direction du SDIS a pris la décision d’engager une démarche de type projet avec la constitution d’un groupe de travail pour réfléchir sur cette problématique. Les objectifs énoncés étaient de proposer des mesures et d’émettre des préconisations permettant la prise en compte du risque pour l’ensemble des agents concernés.

A l’issue des travaux organisés autour de différents ateliers, les orientations suivantes ont été proposées et validées en novembre 2018 par les instances concernées :

  • Accompagner les utilisateurs pour faire évoluer les comportements et aider à la prise de conscience ;
  • Traiter la problématique au plus près de l’intervention pour limiter au maximum le transfert de contamination dans les engins et dans les centres d’incendie et de secours ;
  • Intégrer les actions de décontamination dans la durée de l’opération ;
  • Veiller à mettre en œuvre, lors des actions de formation, les matériels et procédures définis dans la doctrine opérationnelle ;
  • Rappeler les consignes de bon usage en terme d’hygiène (tenues de rechange, douches, …) ;
  • S’appuyer sur la chaîne logistique existante (magasin, navette, …) ;
  • Définir un véhicule d’appui opérationnel sur la base d’un engin existant (VARIV), disposant d’un vestiaire de tenues propres et qui se déplacera sur les interventions impliquant un risque de contamination ;
  • Maintenir le niveau de traçabilité et de gestion des EPI déjà existant.

Les actions mises en œuvre ont été élaborées dans la mesure des connaissances du moment et se veulent évolutives si nécessaires.

Le but est de limiter au maximum les risques de transfert de contamination dans les engins et au retour au centre.

Il est indispensable que chacun prenne conscience qu’il est nécessaire de préserver son capital santé. Ainsi, chaque sapeur-pompier est responsable de sa propre sécurité et de sa santé. Il l’est également, vis-à-vis de ses collègues dans le cadre d’une prévention collective. A ce titre, l’hygiène et la bonne santé physique sont des éléments primordiaux de la protection du sapeur-pompier.

 

Téléchargements

Doctrine opérationnelle 

Note opérationnelle du XXXX

Fiche opérationnelle d’aide à la décision du COS

Fiche engin VARIV

Fiche matériel kit de décontamination

 

Procédures :

Nettoyage à sec des EPI

Déshabillage lors des phases de mise au repos

Conditionnement des EPI avant échange

 

Vidéos :

Présentation générale

Nettoyage à sec des EPI

Déshabillage lors des phases de mise au repos

Conditionnement des EPI avant échange